Vers la scolarisation de Nolan


Nolan et ses nouveaux copains de classe
Nolan et ses nouveaux copains de classe

Nolan a fait sa rentrée en petite section à l'école de Mogneneins, le 19 janvier 2016

 

Fin 2015, la Maison Départementale des Personnes handicapées (MDPH) a donné son accord afin que Nolan bénéficie d'un Accompagnant des Élèves en Situation de Handicap (AESH), anciennement nommé Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) jusqu'à 12 heures par semaine lors de sa présence à l'école.

La MDPH, la commune, le référent scolaire et ses parents ont organisé la rentrée de Nolan et défini ensemble son projet personnalisé de scolarité.

 

 


La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation de la citoyenneté des personnes handicapées et la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 ont permis des avancées majeures dans la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap.

 

L'Ecole maternelle de Mogneneins
L'Ecole maternelle de Mogneneins

Tout enfant handicapé est de droit un élève. Depuis la loi du 11 février 2005 relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le handicap est envisagé dans sa dimension sociale : vie publique et privée, intégration sociale, intégration scolaire. Deux principes en découlent : l’accessibilité (accès à tout pour tous) et la compensation (mesures individuelles rétablissant l’égalité des droits et des chances).

Accessibilité :

À l’École, l’accessibilité c’est : l’inscription dans l’établissement scolaire de secteur, qu’on appelle “établissement scolaire de référence” ; l’accès aux savoirs, grâce aux adaptations pédagogiques individuelles ou collectives ; l’accès à l’ensemble des locaux et des matériels nécessaires pour leur scolarisation, dans la mesure du possible ; la mise aux normes des bâtiments scolaires et des équipements culturels et sportifs.

Compensation :

Le plan personnalisé de compensation peut inclure, par exemple, l’accompagnement en milieu scolaire par un Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap (AESH), anciennement nommé Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) ou la prise en charge d’un enfant par les professionnels des établissements médico-sociaux, en plus de l’école. C’est aussi une carte d’invalidité et le droit au transport.

 

Dans les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), une équipe pluridisciplinaire évalue les besoins de chaque élève handicapé, propose un plan personnalisé de compensation qui inclut le projet personnalisé de scolarisation. La commission des droits et de l’autonomie décide des mesures à mettre en place, sur la base de l’évaluation réalisée par équipe pluridisciplinaire.

 

L'éducation nationale met en œuvre les mesures décidées par la MDPH, en partenariat avec les établissements sanitaires ou médicosociaux et les collectivités territoriales.

 

Objectifs de la scolarisation :

Comme tous les élèves, les enfants handicapés ont des objectifs d’apprentissage. Ces objectifs reposent sur les programmes scolaires en vigueur et le "socle commun de connaissances et de compétences”. Le socle définit ce que les élèves doivent avoir acquis à la fin de la scolarité obligatoire.